Mémorial de la bataille du moulin de la Caille

L'Alsace allemande est le théâtre d'affrontements entre Français et Allemands en août 1914. Les Français veulent reconquérir l'Alsace, les Allemands prendre Belfort. Début août, de violents combats ont lieu dans les petits villages à la frontière, le Moulin de la Caille en fait partie.

La bataille des frontières

Le 13 août 1914, le 235ème Régiment d’Infanterie se retrouve face aux 29ème et 30ème divisions allemandes qui reçoivent l’ordre de marcher vers la frontière afin de nettoyer le secteur de tout ennemi.

L’affrontement ne durera que quelques heures mais fera plus de 800 victimes dans les deux camps.

Un affrontement très violent

Les combats, acharnés, se sont cristallisés autour du Moulin de la Caille. Le bâtiment, incendié, finira par tomber aux mains allemandes en fin de journée mais l’engagement des troupes françaises empêchera l’avancée des troupes du Kaiser vers Belfort.

Le monument érigé sur le champ de bataille rappel le sacrifice des 143 jeunes réservistes et de leurs officiers morts pour la France en cette fatidique et chaude journée d’été 1914.

La journée du 13 août fut aussi marquée par un acte de barbarie que bien d’autres actes du même genre ont pu faire tomber dans l’oubli, mais qui souleva alors un frémissement d’horreur. En arrivant à Magny par la route de Manspach, des soldats allemands abattirent d’un coup de feu un pauvre gamin de sept ans qui avait commis le crime de les mettre en joue avec son petit fusil de bois.

À Montreux-Jeune, on érigea un monument commémoratif près du moulin de la Caille.

Tous les ans, le 13 août, se fait l’appel aux morts, suivi de la minute de silence.

Nous contacter

591 rue de Romagny
68210 Valdieu-Lutran
Tél : 03 89 25 02 39

Horaires

Mardi : 09h00 - 11h30 et 14h00 - 17h00
Jeudi : 09h00 - 11h30 et 14h00 - 17h00
Et sur rendez-vous
Nous situer
Haut de page
Outils d'accessibilité